Saint-Martin (de)

marque à l'encre, pochoir, 34 x 81 mm, au dos de Portrait de jeune homme, Aimée Brune, née Pagès, 1830, huile sur toile, 56,1 x 46,5 cm, coll. part. : "à la Palette de Ruben[s] / Rue de Seine N.° 6 à Paris / ALPH. SAINT MARTIN / SUC.sr de M.r LEROY" (photo Pascal Labreuche 2011)
marque à l'encre, pochoir, 34 x 81 mm, au dos de Portrait de jeune homme, Aimée Brune, née Pagès, 1830, huile sur toile, 56,1 x 46,5 cm, coll. part. : "à la Palette de Ruben[s] / Rue de Seine N.° 6 à Paris / ALPH. SAINT MARTIN / SUC.sr de M.r LEROY" (photo Pascal Labreuche 2011)

Successeur de Leroy

Enseigne : A la Palette de Rubens

Dirigeants de l'entreprise :

  • Fondateur : Alphonse de Saint-Martin
  • continuateurs : Edouard de Saint-Martin (son fils) ; Madame de Saint-Martin, née Périgaud (veuve d'Edouard de Saint-Martin) ; Madame de Saint-Martin et son frère Périgaud

Attestations :

  • 1826-1843 : Saint-Martin (Alphonse), A la Palette de Rubens - 6 (et 4 épisodiquement), rue de Seine-Saint-Germain (actuels 4 et 6, rue de Seine)
  • 1844-1849 : Saint-Martin, A la Palette de Rubens - 4, rue de Seine-Saint-Germain (actuel 4, rue de Seine)
  • 1850-1855 : Saint-Martin (A.), A la Palette de Rubens - 4, rue de Seine-Saint-Germain (actuel 4, rue de Seine)
  • 1856-1863 : De Saint-Martin (E.), A la Palette de Rubens - 4, rue de Seine (actuel 4, rue de Seine)
  • 1864 : De Saint-Martin (Mme), A la Palette de Rubens - 4, rue de Seine (actuel 4, rue de Seine)
  • 1865-1898 : De Saint-Martin (Veuve) et frère, A la Palette de Rubens - 4, rue de Seine (2, rue de Seine en 1883-1884) (actuel 4, rue de Seine)
  • 1899-1900 : De Saint-Martin (veuve) & frère - 7, quai Malaquais (actuel 7, quai Malaquais)
  • 1900 (12 juillet) : De Saint-Martin et Perigaud (veuves) - formation de société
  • 1901-1903 : De Saint-Martin (veuve) & Périgaud, A la Palette de Rubens - 7, quai Malaquais

Commentaires :

  • 1900 (12 juillet) : formation de la société en nom collectif Vves De Saint-Martin et Périgaud, couleurs et papeterie, 7, quai Malaquais - durée 5 ans - capital 70,000 fr. 

Bibliographie :

  • 1826 : Bazar parisien ou Choix annuel des premiers manufacturiers, fabricans, artistes, mécaniciens et inventeurs de Paris (...), Paris, Ponthieu, 1826, p. 167
  • 1828 : Gmelin et Gay-Lussac, "Sur la préparation de l'outre-mer artificiel", Annales de chimie et de physique, t. 37, 1828, p. 409-415 (la boutique d'Alphonse de Saint-Martin est citée p. 410)
  • 1828 : Saint-Martin, Alphonse de, Catalogue des Tableaux, Miniatures, Aquarelles, Lavis et Dessins, composant Le Cabinet de M. Aplh. de Saint-Martin, Paris, À la palette de Rubens [imp. de Ducessois], 1828
  • 1900 : Archives commeciales de la France, 27e année, n° 61, mercredi 1er août 1900, p. 954
  • 1901 : Archives commerciales de la France, 27e année, Répertoire général, supplément au n° 26 du 30 mars 1901, p. 25
  • 1983 : Whiteley, Linda, "Art et commerce d'art en France avant l'époque impressionniste", Romantisme, no 40, 1983, p. 68